Techniques de réalisation

La technique traditionnelle des enduits consiste à faire 2 ou 3 couches :

1. Gobetis d’accrochage

2. Sous-enduit

3. Enduit ou revêtement de finition décorative

La technique « monocouche » permet de réaliser ces 3 opérations en une seule fois et avec le même mortier.

Les enduits ou revêtements d’imperméabilisation résistent à l’eau de pluie et assurent une protection aux intempéries.

Utilisation pour machine à projeter

machine projeter enduit façade

Préparation du produit

Matériel

Machine à projeter

Pot de projection

Pression pompe

10 bars (eau)

Débit d’air

60 m3 / heure minimum

Préssion d’air

4 à 6 bars

  • Dosage en eau : 5 à 5.7 l par sac de 30 kg
  • Temps de mélange machine 5 minutes
  • Temps de mélange bétonnière 5 minutes

Mise en oeuvre

1. Finition rustique/rustique écrasée

Appliquer la première passe en épaisseur de 10 mm en imperméabilisation et en épaisseur de 5 mm minimum en décoration, dréssée et serrée. Lorsque celle-ci a tiré, projeter la passe de grain décoratif. L’aspect écrasé sera obtenu par le passage d’une taloche plastique ou inoxydable sur le relief du grain raffermi.

2. Finition grattée

Projeter directement une couche en épaisseur de 15 mm en imperméabilisation et de 10 mm en décoration, dressée et serrée. Suivant un délai de séchage de 3 à 16 heures environ gratter l’enduit.

Fonction

Imperméabilisation

Décoration

Supports

Blocs de béton, briques

Béton, sous-enduit

Rustique

21 kg

13 kg

Grattée

24 kg

15 kg

Remonter

Utilisation pour moustic

Doser moitié par moitié environ, c’est à dire moitié sable et moitié chaux ou ciment.

Tamiser au tamis n°12 ou plus fin, puis employer de préférence des sables légers.

Consistance du mortier liquide : environ un demi centimètre d’épaisseur sur la truelle.

Projeter la première couche de face, bien garnir pour couvrir le fond. Si l’on désire grossir le grain, projeter les couches suivantes de côté, c’est à dire en orientant l’appareil à 45°/degré par rapport au mur, une fois à gauche, la passe suivante à droite, de façon à ce que les millions de gouttelettes de ciment s’accrochent sur les pointes du grain pour le grossir. Se donner une surface déterminée par charge et projeter en déplaçant l’appareil de façon continue en tournant régulièrement et tranquillement la manivelle à environ 1 tour/seconde. Il n’y a pas d’effort à faire.

Pour teinter les mouchetis fins, on a avantage à colorer dans la masse. Pour ce faire, ajouter des oxydes dans le mélange à sec (sable et ciment ) et employer comme liant de préférence du ciment blanc.

Maintenance

Nettoyage de l’appareil au jet d’eau tout simplement. Rien de plus.

Trucs et Astuces

Pour obtenir immédiatement la couleur définitive du mélange liquide ciment+sable+oxyde, prendre un peu de ce mélange sur la truelle que l’on fera sécher rapidement sur une flamme.

Crepi intérieur / Crepi rustique

Dès réalisation de la dernière couche de crépi et avant que celui-ci tire (sèche), passer la taloche pour écraser très légèrement le grain. De cette façon, on éliminera les aspérités et on gardera seulement les creux (trous), ce qui donnera un aspect rustique au grain, doux au toucher.

Rattrapage du grain

Vous pouvez à tous moments rajouter quelques tours de projection çà et là pour homogénéiser et égaliser le grain. De même, il est très facile à l’aide d’un cache de reprendre un grain là où on le désire .

Remplissage de fond

Il est possible de charger un fond en utilisant la machine à crépir. Pour cela, il suffit d’augmenter à peine le réglage en ajoutant deux crans de plus et de tourner plus vite la manivelle. Ensuite lisser avec la taloche pour obtenir un enduit uniforme sur lequel vous pourrez crépir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.